Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

10/05/2015

Poisson Lion : mauvaise nouvelle

Pterois volitans est le nom scientifique donné au poisson lion, encore appelé rascasse volante, poisson scorpion, poisson feu, lion fish, pece leon.
Originaire de l'indo pacifique, ce beau poisson aux magnifiques couleurs et superbe apparence a suscité l'enthousiasme de nombreux aquarophiles.
Par un malheureux hasard, il s'est retrouvé il y a quelques années en liberté dans l'atlantique ouest, certains diront en Floride, d'autres au Honduras. Peu importe finalement où! On aurait pu s'imaginer qu'en dehors de son milieu naturel, le poisson lion ne survive pas. C'est tout le contraire qui s'est passé. Il s'adapte très bien, trop bien à un tel point qu'il est devenu une terrible menace pour l'écosystème des récifs coraliens des Bahamas, Floride, du Golf du Mexique, de la Caraïbe insulaires, d'Amérique Centrale, du Nord de l'Amérique du sud. Il atteint même une taille plus grande, que dans son habitat d'origine. Et fait gravissime, il n'a pas de prédateur naturel. A cela s'ajoute un autre fait dramatique, le poisson lion est très prolifique, tous les 4 jours il pond jusqu'à 30000 oeufs.
Carnivore, il se nourrit des juvéniles d'une soixantaine d'espèces de ses voisins présentes sur les récifs coraliens.
Accessoirement il mange aussi  oeufs et crustacés.( une étude américaine a montré qu'il pouvait faire chuter la population de juvéniles de certaines poissons de 80 %)
Piétre nageur, il est quand même devenu invasif à cause de ses oeufs et larves emportés par les courants marins.
On le trouve partout, jusqu'à 300 mètres de profondeur.
Il peut atteindre une taille de 49 cm dans les caraïbes. Ces nageoires dorsales, anales et pelviennes sont pourvus d'épines vénimeuses. Treize épines  armées d'un venin puissant . Le poisson lion est responsable de plusieurs cas d'hospitalisation. Il est également une plaie pour les pêcheurs qui le trouvent dans leurs filets et casiers. Ils se plaignent également que leur pêche est moins abondante. Moins de juvéniles arriveraient à maturité.
 
image1.JPG
 
(Suite) Poisson Lion bonne nouvelle

 

Les commentaires sont fermés.