Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

24/07/2014

Staniél's Cay / Compas Cay

Staniel’s Cay

Compass Cay

 Rapport de terre/mer III.13

Farmer’s Cay n’est déjà plus qu’un souvenir. L’Otter II s’est encore déplacé vers le N. Il y eu d’abord Staniel’s Cay, sa grotte sous-marine trop fréquentée, ses cochons nageurs assez pittoresques et le « shark feeding » attirant une quantité impressionnante de requins nourrices (nurse shark) parmi lesquels certains inconscients (il est vrai que ces requins ne sont pas dangereux mais néanmoins quand on les nourrit, personnellement, je ne m’y serais pas aventuré !). Ensuite, Compass Cay, son jacuzzi naturel et sa grotte. Il me semble intéressant de m’y arrêter. Tout d’abord, le jacuzzi. Profitant d’une anfractuosité dans la côte océane et du flot, les vagues passent au-dessus de la côte de roches calcaires et y découpent de véritables dentelles qui cassent le flux d’eau amené par les vagues et produisent ainsi une mousse abondante. L’eau passe du côté au vent de l’océan vers le côté sous le vent constitué d’un plateau corallien dans lequel cette eau a créé au cours des ans une piscine naturelle. Elle accueille ces vagues pulvérisées par la dentelle de roches qui les transforment en tourbillons mousseux d’écume dont la tiédeur due au soleil qui la réchauffe est du plus agréable effet. L’après-midi, en dinghy, nous étions les seuls visiteurs d’une grotte magnifique que nous avons explorée en plongée libre.

 Toujours à Compas Cay, nous sommes allés visiter avec masque, palme et tuba (en snorkelling comme le disent plus simplement les anglais), une grotte magnifiquement décorée sous l'eau de concrétions très colorées, occupée par de nombreux poissons coralliens de toutes tailles mais, et c'est cela qui est particulièrement intéressant, composée dans sa partie aérienne, de stalactites et de stalacmites sortant de l'eau, le tout inondé d'une lumière provenant d'une partie effondrée du plafond de la grotte laissant apercevoir une fenêtre du ciel bleu des Bahamas.

Magnifique ! Nos commentaires ont résonné dans cette caverne et continueront encore à résonner longtemps dans nos souvenirs de voyageurs.

 

 

Les commentaires sont fermés.